Warning: include_once(/home/pem/ndlr.net/wp-content/plugins/wordpress-support/wordpress-support.php): failed to open stream: Permission denied in /home/pem/ndlr.net/wp-settings.php on line 307

Warning: include_once(): Failed opening '/home/pem/ndlr.net/wp-content/plugins/wordpress-support/wordpress-support.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php:/usr/local/php5/lib/pear') in /home/pem/ndlr.net/wp-settings.php on line 307

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/pem/ndlr.net/wp-settings.php:307) in /home/pem/ndlr.net/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 62
Travailler c’est bien |

TYPO3, un CMS en déclin ?

TYPO3, c’est un peu un CMS en déclin non ?

Ou alors la variante :

TYPO3 est un peu, vous savez, mûr.

Mûr, comme dans “l’âge mûr, juste avant l’âge pourri” comme disait Pierre Desproges.
Directeur d’une société spécialisée dans le développement de sites web, d’extranets ou d’intranets, travaillant principalement avec TYPO3, j’ai entendu ces arguments une ou deux fois lors de récentes soutenances.
On peut discuter de TYPO3, des choix techniques qui sont derrière son architecture, de son interface d’administration, de la courbe d’apprentissage, en particulier pour le Typoscript.
Mais dire de TYPO3 qu’il est en déclin ressemble à s’y méprendre à de l’intox. Surtout, quand, pour répondre à l’assertion, je demande quels ont été les éléments donnés pour motiver le propos. Aucun. J’insiste. Je veux bien tout entendre. Non, rien. On m’a dit que TYPO3 est un CMS sur le déclin.
Soit, mais après tout, pourquoi pas ? Les civilisations sont mortelles alors un CMS.
J’ai donc voulu aller voir de plus près si oui ou non TYPO3 est un CMS en déclin.

Est-ce que TYPO3 intéresse encore ?

Voyons d’abord l’intérêt qu’il peut susciter auprès du grand public.
Sur CMS Matrix, site comparant plusieurs centaines de CMS, on trouve le classement suivant :
Fiches de CMS avec le plus grand nombre de clics :

WebGUI
TYPO3
Mambo
Drupal
e107
Joomla!

CMS les plus comparés :

Joomla!
Drupal
Mambo
TYPO3
WebGUI
Plone

Le classement n’est pas la question. TYPO3 est dans les deux classements. Il suscite encore au moins l’intérêt du public.

Est-ce que le CMS est encore activement développé ?

Les beaux jours de TYPO3 sont-ils vraiment derrière lui ? Sur l’interface web de suivi du code source, on peut voir que plus de 10 000 contributions ou corrections ont été effectuées. Il ne s’agit pas de comparer le nombre de contributions avec celles d’autres CMS (on peut avoir une petite communauté et être un très bon CMS). Juste de savoir s’il est encore activement soutenu et développé. Pour aller plus loin on peut consulter les statistiques de l’interface de suivi des bugs et corrections, accessible elle aussi à tous. Début 2006, 1000 bugs répertoriés et 500 bugs résolus. En mars 2011, plus de 5000 bugs répertoriés, 4000 résolus, 2000 ouverts (TYPO3 et extensions confondus).
L’association TYPO3 propose un programme de certification payant dont elle publie les résultats. En décembre 2009, une petite cinquantaine de développeurs avaient obtenu leur certification. En avril 2010, plus de 130 nouveaux développeurs étaient certifiés. Aujourd’hui, en juillet 2011, ce sont au total plus de 800 développeurs qui sont certifiés. Trois examens sont prévus en août 2011, deux en septembre et deux en novembre.
On voit donc qu’il existe bien une communauté de développeurs, que celle-ci est active, grandissante et que les rapports de bugs et d’anomalies, faits par des utilisateurs finaux, sont en augmentation et non pas en déclin.

Est-ce que le CMS est installé, testé, mis en production ?

On peut avoir un CMS dont le développement se poursuit, dont la base installée est encore active (elle soumet des bugs), mais sa base d’utilisateurs est-elle encore en train de s’étendre ? Pour cela, reportons-nous aux statistiques de téléchargement de TYPO3.
Premier semestre 2009 : 294 361 téléchargements
Second semestre 2009 : 308 619 téléchargements
Premier semestre 2010 : 313 774 téléchargements
Second semestre 2010 : 727 432 téléchargements
Premier semestre 2011 : 660 709 téléchargements
On peut donc voir deux choses :
– TYPO3 est un CMS qui se télécharge plutôt le second semestre de l’année (ce qui n’intéresse personne)
– A semestre égal, l’augmentation est constante : 294 000, 313 000, 660 000 téléchargements

Et l’association TYPO3 ?

Elle va bien, merci. L’association qui porte l’animation et la structuration de la communauté a vu son budget passer de 326 720 francs suisses en 2008 à 486 413 francs suisses en 2009.
Pour l’année 2010, la part du budget prévue par l’association uniquement pour soutenir le développement des versions 4.x et 5.0 de TYPO3 s’élève à 336 000 francs suisses (dont plus de 220 000 francs suisses pour la version 5.0).

Le tableau ainsi brossé n’est pas celui d’un CMS en déclin. La communauté est active, elle grandit, elle compte de plus en plus d’intégrateurs certifiés. Le code source du CMS est vivant, il évolue et l’association qui anime la communauté se porte de mieux en mieux.

Que l’on ne me dise plus, alors, que TYPO3 est un CMS en déclin. Plutôt que certains aimeraient le voir décliner. Ce qui n’est pas le cas.


Fatal error: Call to undefined function pinktouch_post_data() in /home/pem/ndlr.net/wp-content/themes/pink-touch-2/content.php on line 38